Dunkerque | Grand Large

Urbanisme La stratégie des Dominos

Détruit à 70 % par la guerre, Dunkerque a souffert depuis la fermeture des chantiers maritimes et autant de sites à investir en bord de mer, en bouleversant la culture de ses habitants : source économique puis vilain décor industriel, la mer leur était devenue presque indifférente.

Le quartier du Grand Large est le reflet de la volonté de reconquête de la ville par une stratégie d’ensemble et un travail précis sur le détail. A l’échelle de la ville les initiatives ont fleuri, un concours international a été lancé pour revitaliser le centre de la ville, le Projet Neptune sur les friches portuaires ambitionnait 1500 logements près du stade et 800 à 1000 au nord près du quartier du Grand Large.

Nous avons proposé un projet sur l’emprise des anciens ateliers Normed. Sur un plan très simple, un carroyage en oblique par rapport au front de mer, les architectes ont déroulé des « bandes-séquences » aux contenus et fonctions déterminés par ce qu’ils nomment la stratégie des dominos, une combinaison de vocabulaire repérant les couples urbains et les classant selon une échelle d’intimité, créant une sorte de carte génétique de la ville. Nous avons choisi de monter en hauteur sur la rive du port, préférant la réminiscence de l’échelle découpée des grues à celle du front continu de façades à la nordique. Le résultat était puissant, séduisant mais austère.

Aménageur : S3D | SEM d’aménagement CUD

Opérateurs immobiliers : Nexity George V | Palm Promotion | La Maison Flamande| Le Cottage Social

Architectes : Babel | Michel Seban, Elisabeth Douillet, Bernard Mauplot

Mission : Concours

Programme  : 700 à 800 logements / commerces / espaces publics et culturels/ maison de quartier / port de plaisance / parc public. | Dunkerque | Quartier Grand Large

60 000 m² | Logements | 2000 m² | Commerces