Pointe-à-Pitre | CHU

Santé En association avec Architecture-Studio et L'Agence

Le Centre hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre cumule à l’extrême, les contraintes propres à l’insularité caribéenne. Elles impliquent un fonctionnement quoi qu’il arrive pendant les cyclones, la lutte perpétuelle contre la chaleur, un abri nécessaire contre la pluie et l’humidité et une forte résistance aux séismes proches du niveau de celui subit par Haïti en 2010.

En complicité avec A-S-Architecture-Studio, Babel conçoit le premier hôpital grâce à la maquette numérique (BIM), c’est une liberté nouvelle pour les architectes, et un pari audacieux.

Le projet s’appuie sur une longue arête à laquelle s’accolent différents bâtiments existants ou à venir. Cette « rue caraïbe » dessert de part et d’autre, deux séries d’unités de soin de tailles diverses. Cette voie est construite comme une rue protégée par un couvrement à l’air libre qui « plie mais ne rompt pas ». Enfin, la signalétique a été pensée sur un mode urbain, où chaque bâtiment est adressé comme en ville.

Le projet recèle un hommage à l’architecture vernaculaire et affiche qu’il ne s’agit pas d’un hôpital en Guadeloupe mais d’un hôpital guadeloupéen. Aux Antilles, l’hôpital est un lieu où l’on vient de loin, et les familles qui visitent leur malade doivent se sentir bien. Le CHU de Pointe-à-Pitre est aussi un lieu de lien social.

Maître d’ouvrage : Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre | Mandataire : Icade

Architectes : Babel | Michel Seban, Elisabeth Douillet, Bernard Mauplot | En association avec A. S. Architecture Studio et L’Agence Alain Nicolas

Mission : De base loi MOP + signalétique

Programme : Reconstruction du Centre Hospitalier Universitaire | Pointe-à-Pitre | Guadeloupe

80 000 m² SDO | 270 M€ HT

Etudes en cours | 2020